La technologie PDF Imprimer Envoyer

Le polyester pour supporter les contraintes climatiques et thermiques

Une toiture, même correctement ventilée, pouvant régulièrement être soumise à de fortes contraintes climatiques et thermiques (température supérieure à 80°C, voire 100°C), c'est pour cela que BWK a choisi de fabriquer des écrans sous toiture/pare-pluie en polyester, car ce matériau est naturellement résistant aux UV et à la chaleur.

Ainsi, les écrans sous toiture sont capables de supporter des températures de 120°C pour la gamme des Rewasi Thermo, 150°C pour la gamme des Difflex Thermo.


alt


Les écrans de sous toiture ont largement évolué ces dernières années, que ce soit au niveau des matériaux utilisés (bitumeux, polyéthylène armé, polypropylène enduit ou multicouche et maintenant polyester), de leurs fonctionnalités (d’une protection contre les infiltrations à une étanchéité au vent, afin d’optimiser la performance énergétique). Depuis 20 ans, les industriels n’ont eu de cesse d’améliorer la qualité de leurs produits et leur pérennité.

BWK à fait le choix de développer et promouvoir des écrans en polyester, car ce matériau confère une plus grande résistance mécanique à poids égal, et apporte une réponse à la problématique engendrée à la fois par les UV, les températures élevées et leurs variations. D’ailleurs, nos garanties produit couvrant les écrans de sous toiture/pare-pluie polyester vont jusqu’à 20 ans.

Note : lorsque les conditions d’usage deviennent exigeantes, pose en climat de montagne, bardage extérieur ajouré ou à claire-voie, très souvent le choix d’un écran polyester enduit est préconisé.

Nous avons choisi de décliner ce niveau d’exigence pour la gamme Rewasi Thermo « produits cœur de marché » afin d’assurer une parfaite tenue dans le temps de nos écrans.

Des membranes d’étanchéité à l’air frein-vapeur hygro-régulant


Cela signifie que la perméance (valeur Sd) est variable selon le gradient de pression de vapeur d’eau
entre l'ambiance intérieure et extérieure. La membrane se fermera à la diffusion en période hivernale, limitant ainsi la migration de la vapeur d’eau dans la paroi, alors qu’en période estivale, l’ouverture à la diffusion plus importante permettra un assèchement potentiel, anticipant ainsi une sinistralité éventuelle liée aux pathologies induites par l’humidité.

Ces frein-vapeur permettent la réalisation de parois perspirantes.

Etude de parois

Au vu de la diversité des isolants disponibles sur le marché, il est prudent de réaliser une étude thermique et hygrométrique de la paroi afin de déterminer le niveau de perméance (valeur Sd) nécessaire quant à la membrane d’étanchéité à l’air ( diagramme de GLASER).

Note : BWK est en mesure de réaliser des études thermiques et hygrométriques de parois avec le logiciel LESOSAI (nous contacter à ce propos)